Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

:--)---X--8---V

  • : A sort of slapstick dreams are made of
  • : A mon signal, amène le dessert!
  • Contact

Stit-DIY

Archives

10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 13:10

De temps à autre, quand votre existence devient trop compliquée et que vous vous sentez encerclé par les petites bêtes fouineuses, le seul remède authentique est de se bourrer des produits chimiques les plus atroces, puis de descendre à tombeau ouvert de Hollywood à Las Vegas. Pour se relaxer, pour ainsi dire, au coeur du soleil du désert. On descend la capote, on s'enduit la figure d'une pommade blanche pour bronzer, et on démarre avec la musique à plein volume et un bon demi-litre d'éther.

Hunter S. Thompson, Las Vegas Parano.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marcus K7 - dans Marcus K7
commenter cet article

commentaires

fragon 12/01/2011 14:30



Je ne connais pas. ça doit être grave.


 



Marcus K7 14/01/2011 08:35



Ha Ha! Oui grave c'est le mot, défoncé, déjanté, grave...



poupoune 10/01/2011 22:40



j'ai détesté ce livre.


(pardon)


(mais vous je vous aime, hein ?)



Marcus K7 11/01/2011 14:33



De rien vous excusez pas. Je le savais d'façons, c'était juste pour vous provoquer et pour que vous me demandiez pardon...(Ha oui! Demande moi encore pardon ...)


NDLR : Heum...(je tousse)



chris de neyr 10/01/2011 17:02



H.S Thompson... le premier (et seul?) véritable journaliste gonzo. Sinon, moi aussi pour me relaxer j'enlève la capote...



Marcus K7 11/01/2011 14:28



Vous avez bien raison. Moi aussi pour me relaxer j'enlève la capote, mais moi en plus, je lui parle à ma bite, je lui raconte des vannes : Par exemple je lui dis comme ça :
-"Tu vois Berni, si un jour je créé une secte de branleur , je te prendrai comme membre.


NDLR : HA HA!



En Stock